L’UICN fournit une mission d’assistance préparatoire afin d’aider les dossiers sur un plan méthodologique. Pour autant, les avis techniques ne préjugent pas de l’évaluation finale, qui interviendra à la suite d’une mission sur site et d’un avis collégial du panel du patrimoine mondial.

La phase d’assistance préparatoire mobilise des experts nationaux et internationaux dans le but d’aider et d’orienter les porteurs de projets. Elle est réalisée par le comité français de l’UICN à l’amont du processus officiel de candidature, et cesse dès lors que la candidature est déposée à l’UNESCO.

Les scientifiques s’engagent à ne s’exprimer qu’en leur nom propre, leurs avis ne reflètent pas les positions du Comité français de l’UICN, et n’engagent pas la responsabilité du programme Patrimoine mondial de l’UICN.

Charte déontologique

Indépendance

• Les experts s’expriment en leur nom et les orientations proposées n’engagent pas l’UICN International
• Participation à l’évaluation amont exclut toute possibilité pour les parties prenantes de contribuer à l’évaluation du site une fois candidature
• Distinction entre le processus de lancement officiel de la candidature et les travaux sur la gouvernance, et les conseils/orientations techniques du dossier
• L’UICN ne préjuge pas de la valeur universelle exceptionnelle du bien